Pitts-globePitts-loginPitts-premiumPitts-registerPitts-search

Annonces importantes conseil national consultatif pour système de constatation électronique

Posté le 06/05/2022, Auteur: RFCB/Communique de Presse - Davy

199687-unknown-croppedxs.jpg | Pitts

RFCB: 5-05-22 Communiqué à l’attention des sociétés et des amateurs

Vous trouverez, ci-dessous, quelques annonces importantes du CCSE (conseil national consultatif pour système de constatation électronique) :

 

Les bagues électroniques « noires »

Ces dernières années, la RFCB a innové et a mis l’accent sur un contrôle et une automatisation accrus.
Cela a également conduit à des exigences importantes pour les bagues électroniques utilisées et les codes qu’elles contiennent.
Il est logique que la première génération de bagues électroniques sur le marché belge ne répond plus à ces exigences. En particulier, la bague P4165, vendue sur le marché belge sous les noms BRICON 3000 et Tauris 600, ou plus connue sous le nom de « bague électronique noire », ne répond plus à ces exigences supplémentaires.
Ces bagues électroniques ont été vendues pour la dernière fois en Belgique autour de 2008.
Par conséquent, peu de ces bagues électroniques sont encore en circulation, mais si elles le sont, vous devez les remplacer par une bague électronique plus récente.
Vous pouvez reconnaître ces bagues « noires » sur les listes de couplage avec le code initial ou l’ID personnalisé = 79, 7A, 7B, et 78. Ces bagues seront refusées à l’encodage à partir du 26 mai 2022.

 

La bague Benzing DA

Les amateurs désirant utiliser ce type de bague sur un appareil X-treme de Bricon (appareil bleu) doivent d’abord effectuer une mise à jour du logiciel (Version BE3.22) sur leur appareil.

Les antennes Bricon de type « C » versus la nouvelle génération de bagues électroniques

Les antennes Bricon de type « C » (année 2003 – antennes de champ 1, 2, 4 et 6), sont plus sensibles pour reconnaître certaines bagues électroniques de la nouvelle génération (par exemple DA de Benzing, déjà en circulation et C6 de Bricon, bientôt en circulation).
Il est fortement conseillé aux amateurs, qui possèdent une telle antenne et utilisent des bagues de cette série, de tester ces bagues en entraînement avant le premier concours.

 

La constation dans le Cloud

Le timing est respecté.  Le Conseil d’Administration et de Gestion National, le CCSE et le fabricant du logiciel du nouveau FFS (Federation File Server) vont suivre de près le démarrage de ce nouveau système de constatation.

Cela signifie que la constatation dans le cloud peut être utilisée à partir de ce week-end (7 mai 2022) sur les concours de Petit Demi-Fond et uniquement sur ces concours de Petit Demi-Fond.

Pour les sociétés et les amateurs, il est important de de savoir ce qui est déjà possible et ce qui ne l’est pas encore.
Nous vous donnons les 4 scénarios possibles dont 1 qui n’est pas encore d’actualité. En effet, il y a encore du travail pour lier la lecture des constatations au FFS de la RFCB.

1. Travailler avec un cloud slave

Cette méthode est la plus simple. Elle utilise le master et le logiciel classique, tout en permettent de passer au full cloud.

La méthode et l’utilisation correctes se trouvent dans le manuel du fabricant. L’impression et le transfert vers le PC se font toujours via le master classique et l’impression est également disponible via le FFS sur votre login admin RFCB et ceci aussi bien pour les sociétés que pour les amateurs en cloud individuel.

2. Travailler avec un club PAS et le logiciel classique

Le cloud master peut également envoyer toutes les constatations de manière classique, mais il faut alors qu’un appareil classique soit raccordé au club PAS. La constatation cloud fonctionne, mais le dépouillement passe uniquement via le FFS sur l’admin de la RFCB et la classification est indisponible. Pour pouvoir être classé, il est recommandé de faire dépouiller l’appareil.

3. Même scénario que le nr 2, mais le dépouillement des appareils cloud s’effectue via un cloud slave

Si une société dispose à la fois d’un cloud master et d’un cloud slave, elle peut combiner l’enlogement avec le cloud master et avec un appareil classique. Le dépouillement des appareils classiques peut être effectué par le cloud master ou par un cloud slave avec un master classique. Par conséquent, toutes les données relatives à l’enlogement et au dépouillement sont traitées sur le FFS de la RFCB, mais sont également envoyées vers l’ordinateur du local.

4. Cloud complet

La société utilise le cloud master et dispose d’une version adaptée de la classification qui permet de télécharger les données de l’enlogement et de dépouillement depuis le FFS.

Ceci est le scénario optimal, tout est basculé avec un cloud master vers le FFS (également les appareils classiques) et le dépouillement de ces appareils se fait également via le cloud. Le dépouillement des appareils cloud se fait entièrement automatiquement et les données sont disponibles sur le FFS. Les données sont alors récoltées en cliquant sur le bouton. Les amateurs et les sociétés peuvent voir toutes les impressions grâce à leur connexion RFCB-admin. La société peut les imprimer pour les amateurs qui en font la demande.

Ce scénario n’a pas encore été validé, car il doit être rendu disponible par les différents programmeurs

Vous trouverez les manuels d’utilisation ci-joint :

 

Nous souhaitons à chacun une saison réussie.
Le Président National,
Pascal Bodengien.


Vue d'ensemble d' actua

Reageren


Om te reageren dient u aangemeld te zijn.
Retour en haut de page