Pitts-globePitts-loginPitts-premiumPitts-registerPitts-search

Congrès National de la FCF

Posté le 22/02/2018, Auteur: pitts


Le congrès annuel de la Fédération Colombophile Française se déroulait les 20 et 21 janvier 2018 au très beau complexe Sportica de Gravelines. Après Tarbes et Thionville c’est donc à une autre extrémité de la France que la FCF a donné rendez-vous aux amateurs Français qui ne se sont pas précipités en masse à ce rassemblement malgré les élections nationales. Ceci à mon avis pour 2 raisons principales. Tout d’abord les distances à parcourir qui sont énormes pour les amateurs du Sud comme Tarbes qui doivent faire presque 2400 km aller/retour, ce qui est énorme. La meilleure solution est de centrer le Congrès vers les régions 2, 3, 5, 21, 9, 10 et 12 afin de limiter les distances, mais malheureusement il n’y a pas de candidature pour l’organisation du congrès et 2019 sera probablement encore à Gravelines. La deuxième raison est la concurrence des évènements colombophiles de grande ampleur à peu près à la même époque. Comme Fugare le 10 février, la remise des prix des internationaux le 17 février et la grande exposition de Houten (NL) le 4 mars. Ceci fait beaucoup de manifestations et les amateurs choisissent plutôt une exposition plus importante d’autant plus que beaucoup d’associations ou entente organisent des voyages en car donc moins onéreux et plus attractifs. Malgré la présence de stands intéressants à Gravelines, il faut réfléchir à l’avenir pour que le congrès soit plus attrayant et que la participation soit plus importante. La FCF va réfléchir aux actions à mettre en place pour relancer l’exposition nationale à laquelle seulement la moitié des régions ont participé, et également pour améliorer la vente qui a été « tristounette ». La principale satisfaction de ce congrès est la soirée de gala animée par le super orchestre Kubiak qui a été appréciée par les 300 participants dont les représentants des fédérations étrangères. Nous noterons aussi la remise des trophées qui fait partie des temps forts de ce weekend. L’nitiative comme l’intervention d’Alexandre Margris auprès des jeunes colombophiles est très appréciée ainsi que la conférence du Docteur  Emmanuel Leyssens, spécialiste des pigeons voyageurs. 

31.jpg | Pitts
33.jpg | Pitts

L’assemblée générale.

Constatation aussi du désintérêt des colombophiles qui sont trop peu nombreux à assister aux assemblées générales où pourtant chacun peut prendre la parole pour exprimer ses souhaits ou mécontentements par rapport à la politique de la FCF. 170 personnes en début de séance et 70 à la fin ! C’est très décevant.

Est-ce dû à la méthode tirage au sort des délégués qui ont droit de voter? Ceux-ci sont un peu plus de 240, mais seulement 123 ont exprimé leur voix. Le qorum est atteint de justesse. D’ailleurs désormais le quorum sera calculé en fonction du nombre de délégués présents. C'est-à-dire que si le quorum n’est pas atteint, une nouvelle assemblée est refaite ¼ heure plus tard et qorum en fonction des présents.

 

Allocution du Président Jean-Jacques Dupuis.

Il  rappelle que la majorité des objectifs présentés en 2013 sont atteints, mais que le point le plus préoccupant est la baisse des effectifs d’environ 400 cette année, soit 4%. La population est vieillissante et ceux qui nous quittent ne sont pas remplacés en nombre suffisant. Il y a un gros effort de communication à faire, voir paragraphe spécifique plus bas. La toiture du siège a été refaite pour un montant d’un peu moins de 45000 euros. Le prix de la bague matricule passera en 2019 de 55 centimes à 60 centimes d’euro. Concernant le contrôle dopage, 10 contrôles ont été effectués en 2017 sur 15 programmés, Le président souhaite plus de contrôles pour 2018. Le président a évoqué d’autres sujets repris dans les commissions. Concernant les rapaces, la commission a préparé un dossier qui a été transmis au ministère concerné et obtient l’aide de 2 députés qui ont transmis des réponses non satisfaisantes. Le but est d’obtenir un rendez-vous avec les responsables du dossier rapace au ministère, mais pour l’instant, aucune réponse positive. Il sera difficile d’obtenir des actions concrètes comme réguler le nombre de rapaces concernés ou obtenir des indemnités.

 

Communication.

Peu de questions de la part des délégués, mais quelques unes relatives à la communication. Par exemple, l’absence d’une ligne sur le bilan concernant la promotion de notre passion. Egalement le président de la commission nationale de la communication s’est fait interpeller lors de son allocution alors qu’il essayait de convaincre l’assistance que la survie de notre passion passait par les sociétés locales. Il a raison, mais le rôle de la commission nationale est de proposer des actions pour inciter et former les responsables afin de les aider à accomplir leur tâche de communication.

J’ajouterai qu’il n’y a pas eu de réunions de travail sur ce sujet et que le président de cette commission, Marcel Leroy vient d’être réélu et qu’il cumule 3 postes : président de société, président de la 1ère région, la plus importante en France et président de la commission nationale de communication. Il aura bien du mal à exercer correctement ces 3 fonctions. Il fait un très bon travail au niveau local, mais son rôle est national et nous espérons que pour ce nouveau mandat des améliorations seront apportées. D’ailleurs le président national a décidé de réunir en mars les présidents de section de communication régionale afin de trouver des idées à mettre en place localement. Ceci est indispensable à la survie de notre passion. Dans son bilan le président a énuméré les actions faites dans les régions, mais il faut innover car l’objectif de 2013 de cette commission n’est pas atteint suite à la baisse des effectifs et il faut trouver de nouvelles idées. Même si le tour de France connaît un succès, la journée portes ouvertes est abandonnée pratiquement partout. Bon courage à cette commission qui a du pain sur la planche.

 

Section Sportive.

Le président sortant Gilles Bergeron est réélu et satisfait de la saison 2017 qui a connu des conditions météo correctes avec peu de pertes et des effectifs  plus importants comme en première région où plus de 100000 pigeons ont été enlogés dans les fédéraux, soit plus 15% par rapport à 2016.

Pour 2018, un concours interrégions sera organisé sur Brest par une entente des régions du Sud (12/13/14/15/17/18) comme le Bruxelles qui existe. Le but est que ce concours devienne un concours semi-national et peut-être international ensuite.

En 2019 pour le championnat de France, il sera créé un AS pigeon alround qui sera calculé sur 2 concours 100/300km, 2 concours 300/500 km et un de plus de 500km.

Le 10ème championnat de France des régions se déroulera au colombodrome de Roye avec finale le 8 septembre 2018 sur Tours, 300 km. Ce concours sera intitulé le concours  national du centenaire avec retransmission du lâcher en direct.

 

Section protection et contentieux.

Augmentation des problèmes de voisinage.

La principale information de cette commission obtenue grâce à la ténacité de José De Sousa est l’obtention d’un arrêté ministériel du 30 mars 2017 relatif à la grippe aviaire qui est le suivant  au niveau du risque élevé:

{C}1)   {C}les sorties de pigeons voyageurs sont autorisées à proximité immédiate du colombier même s’il y a un cas d’influenza aviaire hautement pathogène à proximité.

{C}2)   {C}Les concours sont interdits entre le 1er septembre et le 31 mars et sont autorisés entre le 1er avril et le 31 août à condition que l’amateur ne détienne pas d’autres volailles et que les pigeons soient déplacés dans des paniers désinfectés. Ceci est une excellente nouvelle pour la saison sportive.

 

Section Instruction.

 

Nicolas Andrieux présente son rapport  et passe le flambeau à Romain Charvolin, un jeune de 26 ans qui a passé le concours du jeune colombophile en 2014. Il travaillera donc en tandem avec Nicolas qui prend en charge la section scientifique. Nicolas a donc mis en place le livret de formation numérique qui se trouve sur le site FCF.

Examen du jeune colombophile. Le samedi matin les 8 candidats tous de la 1ère région ont passé les tests écrits. Les questions portaient sur le squelette du pigeon, le système digestif, les maladies et l’administration. La deuxième partie s’est déroulée devant 2 jurys d’une durée de 20 minutes avec des questions pratiques déroulement d’un concours, la tenue du pigeon, les graines et leur utilité. Le système de notation se fait avec des lettres A B C D et un coefficient différent par catégorie. Un logiciel permet de calculer la note finale en toute impartialité.

 

Le lauréat est le jeune O’neal DARSY licencié à l’Hirondelle d’Avesnes le comte qui remporte ce concours devant Maxime RENAUD un colombophile réputé du Nord. Bravo au jeune O’neal de 19 ans qui a débuté à jouer en juillet 2017, mais déjà bien affuté. La remise des prix s’est déroulée à l’ouverture de l’assemblée générale et les 4 premiers ont reçu un constateur électronique. Tous ont reçu un trophée offert par la FCF.

Le vainqueur O’neal détient 23 pigeons, il a joué la vitesse et va jouer le demi fond en 2018. Pour lui ce sont d’abord ses pigeons qui sont champions. Il a été formé par Bernard DEROLLEZ président de la section instruction 1ère région et son père l’a bien aidé, il n’a pas oublié de les remercier.

Il y a beaucoup d’autres choses à dire, mais sur le site de la FCF vous trouverez les informations comme les champions de France.

André BONNETAT

34.jpg | Pitts
32.jpg | Pitts

Vue d'ensemble d' actua

Reageren


Om te reageren dient u aangemeld te zijn.
Retour en haut de page