Pitts-globePitts-loginPitts-premiumPitts-registerPitts-search

Jean-Pascal Verspreet n’est plus à présenter dans le monde colombophile.

Posté le 19/10/2017, Auteur: pItts/PB


Jean-Pascal n’est plus à présenter dans le monde colombophile.

Des gros problèmes de santé ont affecté notre sympathique champion au cours des dernières années. Toutefois, avec un peu de retard, il reprend de mains de maître qui le  caractérise, le sport colombophile.

Tout avait commencé en 1985 à Bury, quelques années plus tard il s’installe définitivement à Roucourt en 1991. Est-il nécessaire de rappeler qu’il avait contracté le virus du sport colombophile dans les années 60 auprès de son réputé papa, des années où il a fréquenté des champions réputés tels que les regrettés Marc Roosens (Lernes) et Robert Calonne (Péruwelz) pour ne citer que ceux-ci.

Jean-Pascal est un homme doté d’une force mentale et d’une personnalité qui caractérise les sportifs de haut niveau comme en témoigne ses résultats et son titre de champion de Belgique de moto-cross. Nanti de cet esprit de compétition il met tout en œuvre pour prendre la mesure de ses adversaires.

Sa grande capacité à se motiver, cette force intérieure d’auto-motivation va également lui permettre de prendre le dessus sur ces problèmes de santé, AVC, pancréas mais également sur la fermeture de son entreprise qui le forcera à la pré-pension.

Rien n’est mis de côté pour atteindre ses objectifs, il visitera les meilleures colonies de Belgique et en reviendra avec l’acquisition de sujets isssus de :

Petteau-Choquet (Havinnes), Vandenabeele, Meurant, Onijn, Beukenne, Sibille, Novak, Dubois, Harchies, Dupuis et Verspreet-Cosse, etc….

De plus, chaque défaite était une leçon sans pour autant le perturber et lui permettait d’améliorer son devenir.

Ses bases solides acquises auprès du paternel allaient lui permettre de se distinguer d’entrée de jeu à la réputée société de Leuze (Hainaut).

Un local où s’affrontent les meilleurs demi-fonciers et fonciers de Belgique à l’image du tandem Casaert-Sénéchal ou autre Jean Calonne. C’est dire qu’il est difficile de se faire dans le top 10 des résultats.

Au fil du temps, il va se tailler une jolie réputation tant en vitesse qu’en demi-fond et finir par glaner de nombreuses places d’honneur dans les épreuves de fond et grand fond avec une petite colonie et un grand pourcentage de prix qui dépasse régulièrement les 75% !

 

Toujours prêt à aider, il élève une tournée complète à un jeune amateur en Flandre et quelques sujets de reproduction. Les jeunes seront entrainés  dès le printemps 2017 et, subitement en cours de saison pour une raison que nous ignorons toute l’équipe reviendra à Roucourt.

Que faire ? La décision sera prise de les mettre en vente sur le site PITTS début octobre.

Des sujets issus de tous les meilleurs reproducteurs et provenant des meilleures lignées belges et étrangères.

La nomenclature des sujets vendus pourra être consultée début octobre sur Pitts.be avec photos et pedigrees.

 

Méthode et soins

Simple comme bonjour, fin février les mâles élèvent un jeune et sont mis directement au  veuvage, il en va de même pour les femelles. Dès la séparation, celles-ci sont placées au casier jusqu’à la volée unique du soir. Lorsque le besoin s’en fait sentir, c'est-à-dire une baisse de régime aux volées, elles accompagneront les pigeonneaux. Les jeunes mâles seront dégrossis dans quelques concours de vitesse et les femelles volent les concours de grand demi-fond.

Le vétérinaire est consulté régulièrement et si besoin les cures sont administrées, donc pas de cures aveugles.

Suivant les saisons du mélange commercial est distribué ainsi que les vitamines et autre thé réalisé par Jocelyne son épouse qui soulignons le au passage et d’une grande aide précieuse dans le management de la colonie.


Vue d'ensemble d' actua

Reageren


Om te reageren dient u aangemeld te zijn.
Retour en haut de page