Pitts-globePitts-loginPitts-premiumPitts-registerPitts-search

Philippe CARON

Posté le 05/04/2018, Auteur: Pitts


PHILIPPE trempe dans la colombophilie depuis sa tendre enfance, à l’âge de 7 ans, c’est son père Papy AIME qui l’a initié. Il a joué avec lui jusqu’en 1992, puis il est arrivé sur St Laurent Blangy (Arras). Au début il ne jouait que la vitesse, puis les arrondissements et depuis 2011 les concours de 500 à 600km. Chaque week-end Papy Aimé sous ses 86 printemps assiste à toutes les arrivées.

En 2011 Philippe termine 2éme au championnat de Fond du CALC NPDC , puis en 2014 pour raisons professionnelles il joue les fédéraux et réalise un 1ER NPDC sur Argenton Femelle et 1an.

En 2016 8éme au Championnat de fond sur les 3 premiers inscrits NPDC (+ de 1000 amateurs).

philippe-caron.jpg | Pitts

Composition de la colonie.

Aujourd’hui notre ami a une très belle colonie qui se défend honorablement jusque 600 km. L’objectif des prochaines saisons étant la participation aux concours de 600km à 800km.

 En 2015 il introduit quelques pigeons de fond en espérant pouvoir jouer plus loin mais aujourd’hui il n’a pas encore le retour auquel il s’attendait. Puis Philippe HUYGUE lui a offert un vieux mâle avec des origines de fond pour la reproduction.  Il a acheté en 2017 à la vente Joël VAN LIEFDE une jeune femelle et il est revenu avec deux. Celles-ci ont été mises cette année à la reproduction. Il va travailler sur ces pigeons, ce n’est pas facile mais il a une patience d’ange et espère arriver à monter une colonie apte au fond.

Comme chaque année à l’âge de 5 ans les cracks voyageurs passent en reproduction. En 2015 il a mis ses 3 meilleurs veufs à la reproduction et après 3 d’années d’élevage accouplés en consanguinité pure, 2 d’entre eux ont donné de très bons pigeons. Cette année 1 seul pigeon a eu le droit de passer à la reproduction. 

Le pigeonnier d’élevage est bien garni, seuls les cracks aux voyages ont le droit d’y rentrer, mais Philippe n’hésite pas à mettre des fils et filles des cracks à la reproduction.

Il a reçu de son épouse pour son anniversaire une femelle CASAERT qui donne d’excellents pigeons et qui maintenant revient en croisement sur ses pigeons de base.

La base de pigeons est toujours la même, celle reçue  d’ un ami Allemand MR LUTMAN (Vandenabeele, Stichelbaut).

Tous les pigeons sont vaccinés pour la paramyxovirose.

Les reproducteurs sont accouplés début décembre et élèvent 2 à 3 tournées de jeunes. En reproduction, les couples qui sur 2 années ne donnent rien sont éliminés. 60 jeunes sont élevés chaque année.

papy-aime-madame-et-philippe.jpg | Pitts

L’équipe de voyage.

Les veufs n’élèvent pas en début de saison, et de début octobre à Mars ils sont positionnés en volière. Ils sont raccouplés en mars et mis au veuvage sur un couvage d’une petite  dizaine de jours. Faute de temps les femelles ne sont plus jouées, ce qui est  très dommage pour la sélection, mais Philippe y reviendra.

L’équipe de voyage est composée de 30 veufs  plus les tardifs. Les veufs font 1 volée par jour, les jeunes aussi.

Pour les vieux la préférence va aux concours d’un jour jusque 500 à 600 km.

Les  yearlings sont joués en vitesse demi-fond avec un changement pour cette année 2018 ou ils vont participer à quelques concours fédéraux.

Les jeunes sont essentiellement  joués en vitesse et demi -fond avec quelques incursions de jeunes femelles dans les 500 à 600km.

Les vieux et yearlings doivent faire + de 70% de prix pour faire partie de l’équipe de jeux l’année suivante.

Les jeunes participent à  5 concours de 150km à 350km et ceux qui ont 4 prix sur 5 sont arrêtés, les autres participent à Argenton et Guéret et si pas de prix ils sont éliminés. Chez Philippe, il n’y a de place que pour les bons pigeons.

le-6962014.jpg | Pitts

Nourriture et soins. Pour la nourriture, Philippe est un professionnel de la nutrition et c’est un atout pour nourrir les pigeons. Il  sait évaluer les besoins en fonction des pigeons et des prochains concours, nourrir est un art.

Il utilise des mélanges commerciaux, nourriture en mangeoire collective, les compléments sont ajoutés dans la case des voiliers qui partent au concours.

Au retour des concours le mélange sport est servi, puis ensuite c’est le dépuratif et selon les concours 4 à 5 repas de mélange sport en fonction de la distance. Pour les concours tous les 15 jours de 450km et plus le dépuratif est servi pendant 1 semaine puis le mélange sport est servi à volonté.  

Pour ce qui est des traitements en période de jeux les pigeons sont traités pour la trichomonose 1 fois par mois, la coccidiose est traitée l’hiver, mais pas en période de jeux.  En période hivernale les pigeons sont en volière sur caillebotis et aucun traitement pendant cette période, à part le vinaigre de pomme qui est ajouté quelques jours par semaine dans les fontaines.

 

Les résultats 2017 :  

  •  337 prix en 2017 dont 241  prix vieux 1an et 96 Prix de jeunes sans doublages.

Pour les Vieux, 71% de prix et Les 1AN  65% de prix avec les tardifs

 

Les concours de jeunes:

  • 8 Juillet, Pontoise 145 km, les 6 premiers  sur 705 pigeons.
  • 16 Juillet, Pontoise 145 km 2éme 3 4 5 6  9 11 13 14 15 16 17 18 19  sur 672 pigeons.
  • 30 Juillet, Pontoise 145 km les 4 premiers sur 572 pigeons.
  • 29 Juillet, Bourges 358 km 2éme 6, 7, 18, 25 etc. sur 288 Pigeons
  • 14 Août, Argenton 423 km  1er et 5éme Arrondissement et 51éme NPDC sur 8302 pigeons.

 

 Les concours de vieux :

  • 4 juin, Limoges 504 km, Arrondissement d’Arras 2éme 5/7/14/27 et  NPDC  77éme/99/110/187/528/1297/2678  sur 11766 pigeons et 7 prix sur 12 engagés. 
  • 11 juin, Langeais 375 km Arrondissement Arras 1er en vieux,  1er 3éme/6éme  en 1an.
  • 23 juillet, Châteaudun 270 km Arrondissement Arras, 2éme 3/6/8/17/18 etc.. 9 Prix sur 12 engagés
  • 6 août, Etampes 212 km, Les 6 premiers prix et 24 prix de 26 engagés sur 487 pigeons.
  • 13 août, Ecouen 145 km 6 engagés et les 6 premiers prix sur 158 pigeons
  • 14 août, Argenton 424 km 1er et 2éme en arrondissement, 3éme et 10éme NPDC sur 2565 pigeons.
  • 26 août, Guéret 465 km 1er en arrondissement et 41éme NPDC sur 1847 pigeons

 

Les meilleurs pigeons

Ci-dessous les palmarès des 2 Cracks du pigeonnier qui cette année ont terminé 1er et 2éme AS pigeon vieux fédéraux sur l’arrondissement d’Arras.

Ces pigeons sont capables de voler du mois d’avril au mois d’Août sans baisser de régimes.

Son plus beau souvenir de cette année est de réussir à faire  le 1er sur Argenton vieux  Arrondissement et le 3éme et 10éme NPDC sur 2565 Pigeons et le même jour faire le 1er en jeunes arrondissement et le 51éme NPDC sur 8302 pigeons et tout ça sous l’œil de Papy Aimé.

 

Le 696 de 2014 a fait 11 Prix sur 12 engagements en 2017.

  • 13/4 Pontoise 148 km 21éme
  • 20/4 St Just 166 km 3éme
  • 7/5 Saran 270 km 10éme
  • 14/5 Saran 270 km 12éme
  • 20/5 Bourges 359 km 103éme
  • 4/6 Limoges 504 km 2éme
  • 17/6 Treignac 534 km 10éme
  • 23/7 Châteaudun 269 km 2éme
  • 30/7 Pontoise 148 km 18éme
  • 14/8 Argenton 424 km 34éme  
  • 26/8 Guéret 465 km 1er

En 2016 11 prix sur 11 engagements dont 1er Bourges/ 3éme Brive/ 12éme Souillac/2éme Argenton.

 

Le 5951 2013 10 Prix sur 10 engagements en 2017.

  • 13/4 Pontoise 148 km  67éme
  • 14/5 Saran 270 km  6éme
  • 20/5 Bourges 359 km 97éme
  • 4/6 Limoges 504 km 76éme
  • 17/6 Treignac 534 km 8éme
  • 4/7 Brive 582 KM 21éme
  • 23/7 Châteaudun 269km 3éme
  • 7/8 Etampes 213 km 33éme
  • 14/8 Argenton 424 KM 1er (2 années de suite le 1ER Argenton)

En 2016 10 prix sur 11 engagements dont 13éme Bourges/17éme Chateauroux/2éme Souillac/1er Argenton                            

 

Championnat des Fédéraux 2017

  • 1er aux 5 inscrits vieux fédéraux et 1er et 2éme AS pigeon
  • 1er aux 5 inscrits jeunes fédéraux et 1er  As pigeon

 

 Championnat Arrondissement 2017

  • 3éme aux 5 inscrits Vieux
  • 2éme aux 5 inscrits 1AN
  •  Championnat inter société 2017
  • 3éme 5 inscrits Vieux vitesse
  • 6éme 5 inscrits 1an vitesse
  • 5éme 5 inscrits Jeunes vitesse

 En conclusion, comme disait BOSTYN, dixit Philippe, plus le sommeil est long plus le réveil sera terrible.

Philippe remercie son épouse pour l’aide au nettoyage et même parfois les volées. Faute de temps, il est revenu à 1 volée par jour que ce soit les vieux comme les jeunes.

Il tient à garder cet esprit de camaraderie et croit en l’avenir de la Colombophilie. D’ailleurs, s’il peut conseiller des jeunes colombophiles, il le fait avec plaisir en leur expliquant qu’il ne faut pas brûler les étapes, ne pas avoir trop de pigeons, n’élever que des bons, garder les meilleurs et surtout avoir un bon couteau pour éliminer les mauvais. Nous ne doutons pas que dans quelques années Philippe sera en haut de l’affiche dans les concours de fond et nous lui souhaitons pleine réussite.

 

André BONNETAT

 

le-59512013.jpg | Pitts

Vue d'ensemble de reportages

Reageren


Om te reageren dient u aangemeld te zijn.
Retour en haut de page